La Grande Bretagne veut stimuler les technologies solaires innovantes en Afrique

dans A la une/Opportunités par

L’aide britannique soutient la croissance de sociétés de technologies solaires innovantes qui fournissent de l’énergie propre aux ménages en Afrique, a annoncé hier la ministre de l’Afrique, Harriett Baldwin, lors d’un déplacement de Theresa May la Première ministre au Nigeria. Environ deux tiers de la population en Afrique subsaharienne n’ont pas accès à l’électricité aujourd’hui.

Cette aides améliorera la vie de plus de 11 millions de personnes tout en stimulant les opportunités commerciales au Royaume-Uni. Environ deux tiers de la population en Afrique subsaharienne n’ont pas accès à l’électricité. Une technologie hors réseau innovante, telle que les systèmes solaires domestiques payants, peut fournir cette énergie indispensable.Cette technologie permet aux femmes de réduire leur besoin en énergie, aide les enfants à étudier le soir, stimule les petites entreprises qui peuvent fonctionner plus efficacement avec une alimentation fiable et réduit la nécessité d’utiliser des sources de carburant dangereuses et polluantes telles que le kérosène annonce la Ministre britannique.Pour stimuler les opportunités pour les entreprises sur ce marché en pleine croissance, l’aide britannique, par l’intermédiaire du Département du développement international, permet de :

  • soutenir les entreprises en phase de démarrage en Afrique pour concevoir des technologies solaires domestiques innovantes et pénétrer de nouveaux marchés grâce au fonds Africa Enterprise Challenge Fund. Ce programme aidera jusqu’à 1,5 million de pauvres en Afrique subsaharienne à avoir accès à une énergie moderne propre et abordable d’ici 2022, en mettant l’accent sur les femmes et les enfants ;  
  • utiliser l’expertise britannique pour aider les gouvernements à éliminer les obstacles à la croissance des entreprises solaires en Afrique et jeter les bases dans 14 pays d’Afrique subsaharienne partenaires pour développer des sociétés solaires innovantes, élargissant l’accès à une énergie moderne et propre pour 10 millions de personnes ;
  • renforcer son soutien à la plateforme d’investissement Energize Africa pour aider 1 500 nouveaux petits investisseurs britanniques à fournir le financement essentiel nécessaire pour connecter 125 000 Africains supplémentaires à une énergie solaire abordable, fiable et propre.

La ministre de l’Afrique, Harriett Baldwin, a déclaré que « L’industrie solaire africaine est dynamique et excitante, et a le potentiel de transformer la vie de millions de personnes qui vivent encore hors réseau.     En partageant le savoir-faire britannique, nous permettons à cette industrie de prospérer, en aidant les plus démunis à accéder à une énergie propre et durable, tout en ouvrant des opportunités pour les entreprises et les investissements britanniques. C’est une victoire pour les pays africains et une victoire pour le Royaume-Uni. »

Le secteur solaire innovant est dynamique et en plein essor dans certaines régions d’Afrique, mais la croissance des entreprises est souvent limitée par des obstacles tels que le manque de financement et de soutien aux entreprises, des tarifs élevés sur les composants essentiels, et manque d’installations d’élimination appropriées. Permettre à ces entreprises de se développer ne profite pas seulement à certains des ménages les plus pauvres avec un accès à l’énergie qui change la vie, mais crée des emplois et stimule les économies locales pour déclencher un développement économique durable à long terme.

Le renforcement du marché solaire en Afrique ouvre des possibilités pour l’industrie solaire pionnière du Royaume-Uni d’avoir accès au potentiel inexploité offert par les marchés africains. Sollatek, une entreprise basée à Slough, qui, travaillant en partenariat en Afrique et investissant via Energize Africa, est devenue l’un des principaux fournisseurs d’équipements électroniques spécialisés en Afrique de l’Est, en sont des exemples.

Source

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*